Publié par : aymeric76 | 20 janvier 2012

3.4 Cybergriping et Cybersquatting

Le cybergripping

Le cybergriping traduit le fait d’enregistrer et d’utiliser un nom de domaine reproduisant en tout ou partie le nom d’une marque ou d’une personne célèbre en l’associant à un terme péjoratif.

Les sites accessibles par de tels noms de domaine, qualifiés de « suck sites« , ont une vocation polémique ou dénigrante.

Les litiges nés de telles pratiques portent essentiellement sur le rapport entre, d’une part, les droits de la personnalité (si la cible est une personne) ou le droit de propriété (si la cible est une marque) et, d’autre part, la liberté d’expression reconnue à toute personne.  »

Les grandes marques sont généralement victimes de ce phénomène de la part de lobbies, concurrents ou bien de clients mécontents, on a remarqué que les sociétés innovantes sur certains marchés émergents ont également été ciblées.

 L’un des exemples les plus connus fut sans doute www.jeboycottedanone.fr.
Source

Le cybersquatting

le cybersquatting est une méthode consistant à s’approprier des noms de domaines d’une  entreprise  avant  même  que  celle-ci  ne  les  achète.  L’e-réputation  de  l’entreprise  est ainsi indirectement menacée et dépend de l’utilisation que le « squatteur » fera du nom de domaine.

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :