Publié par : aymeric76 | 20 janvier 2012

3.5 Flogs / Splogs

Qu’est ce qu’un Flog (ou Fakes blogs) ?

Certaines entreprises malhonnetes vont créer des « flogs », c’est à dire des faux blogs qui se présentent comme animés par des particuliers désintéressés, alors qu’ils sont en réalité tenus par des professionnels de la communication (en général des agences sous-traitantes) payés pour vanter les mérites de tel ou tel produit.

Généralement mis en œuvre par une entreprise, il ne représente pas d’atteinte directe à l’e-réputation sauf s’il venait à être découvert, ce qui entrainerait un déficit d’image pour l’entreprise concernée.

Exemple de cas concret:

« Un des premiers exemples de fake blogs est devenu un cas d’école : en avril 2005, Claire ouvre le blog « Journal de ma peau » de Vichy. Elle y décrit jour après jour son expérience d’un nouveau produit cosmétique de la marque… Jusqu’à ce que les blogueurs découvrent que ce personnage est fictif. Ce qui leur a mis la puce à l’oreille : les réponses souvent vagues de Claire à leurs commentaires, le ton trop laudatif de ses billets sur les produits qu’elle testait… Résultat : la supercherie a fait le tour des blogs… Et le service marketing de Vichy, à l’origine du blog, a dû faire son mea culpa en ligne. »

Source

« Autre tentation courante : se faire passer pour de faux clients et poster des messages destinés à valoriser la marque. L’hôtel The Riverside Hotel and Restaurant, situé dans la province anglaise du Worcestershire, serait au bord de la faillite après avoir posté des compliments dithyrambiques sur Trip Advisor. Aujourd’hui, grâce aux adresses IP, on peut facilement repérer ce genre d’escroqueries. Dans la série des entraves à la déontologie, on peut citer aussi l’exemple de l’agence Fred et Farid, soupçonnée d’avoir acquis de manière curieuse 5 000 followers (des vrais ?) en cinq jours sur twitter pour avoir l’air influente, alors que la fréquence des tweets ne changeait pas.

Un faux pas ! Pas question non plus de chercher à instrumentaliser les blogueurs. La marque Célio a ainsi défrayé la chronique il y a quelques années en leur promettant des vêtements en échange d’articles élogieux, mais leur avait en réalité donné des produits qui n’étaient pas les mêmes que ceux distribués en magasins. De quoi susciter leur colère plutôt que leur soutien. Car comme le raconte Nicolas Vanbremeersch, “Si les blogueurs peuvent contribuer à la bonne réputation des marques, ils peuvent aussi les achever. Lors de la coupe du monde de rugby en 2007, Poweo avait engagé Sébastien Chabal pour une publicité.

On le voyait mettre les doigts dans une prise de courant pour recharger les batteries. Cela a provoqué un tollé car ce n’était véritablement pas un modèle pour les enfants”.

Source

Autre exemple :

En 2006, Sony a avoué que le blog qui était prétendument l’oeuvre de fans de la PSP faisait partie d’une campagne de publicité

Source

Qu’est ce qu’un splog ?

Contraction de spam et de blog, le splog désigne un blog factice visant uniquement à gonfler artificiellement le référencement d’un site tiers par les moteurs de recherche.Ils  affchent des bannières publicitaires qui renvoient la plupart du temps vers des sites pornographiques ou bien de vente en ligne de produits contrefaits.

Par ailleurs, le splog peut également correspondre à l’ajout abusif sur les blogs de commentaires faisant la promotion ou renvoyant directement au site web en question. Ces différents ajouts peuvent s’effectuer soit par un copier/coller ou soit par l’exécution d’un script automatisé.   Le risque pour l’e-réputation de l’entreprise est de voir sa marque (régulièrement des produits de luxe) associée à ces sites ainsi qu’à des spams.

Des solutions existent pour contrer ce phénomène de splog qui s’est fortement développé, on citera par exemple la dévaluation des moteurs de recherche pour les pages web qui font du duplicate content (contenu dupliqué) ou encore de la mise en place de captcha (code anti-robot), des balises liens « no-follow » (afin d’éviter la prise en considération de liens par les moteurs de recherche) ainsi que de la vigilence des bloggeurs pour détecter et supprimer les commentaires abusifs.

Exemple d’un cas concret :

L’exemple de Blogger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :